Decision To Leave

Decision To Leave

COMMENTAIRES

Décidément le cinéma coréen réserve toujours de belle surprises !!! Ce film est une perle d’esthétique, de mise en scène (Cannes ne s’est pas trompé …) les acteurs sont brillants, émouvants, bref pour moi un chef d’œuvre !!!

Pour répondre aux commentaires plus bas, je peux comprendre que l'on puisse s'ennuyer devant un film (y compris celui-ci) mais attention le film en lui-même n'a rien d'ennuyeux. Pour ceux qui aimeraient se lancer, le rythme est bon, le film est très fluide et quelques scènes d'action viennent ajouter du dynamisme au tout.

Pour ma part, je trouve le film excellent et visuellement très réussi. Cela dit, si vous êtes pointilleux, il vous faudra le voir à deux reprises pour saisir tous les détails de l'intrigue.

La dernière fois que j'avais eu envie de me flinguer devant un film remontait au suprêmement imbitable Synonymes. Je ne pensais VRAIMENT pas qu'un cinéaste de la trempe de Park Chan-wook proposerait un film à ranger dans cette catégorie.

j'ai beaucoup aimé. pas envie de développer :) le cinema coréen, c'est quelque chose.

D'un ennui mortel. Visuellement c'est beau, mais rien à voir avec les anciens films de Park Chon-woo. Au bout d'1h15 on a une scène importante et on se demande à quoi servira la suite. Même la toute dernière scène est longue, elle donne l'impression qu'il va se passer qch après alirs que non. Quant au vol des tortues, je n'ai pas compris le rapport avec l'intrigue.

Super chiant

Un honorable polar où plane l'ombre de Verhoeven et Hitchcock. Du grand cinéma coréen!

Brillant et décevant à la fois : http://www.christoblog.net/...

Je suis très partagé sur l'oeuvre de mon réal favoris . Hormis une réalisation parfaite , des plans soignés , des acteurs formidables ( gestes , regards , silences même ,qui en disent long ) la longueur du film finit par lasser et on se perd parfois dans un scénario un peu alambiqué .Un film qui malheureusement reste assez froid dans son ensemble .Quelques touches d'humour vite effacées .Certains n'y manqueront pas d'y voir cet éternel bras de fer entre la Chine et la Corée du sud en fond d'écran . Le dernier quart d'heure est bien prenant tout de même et reste à mon avis là ,le passage le plus émotionnel . Park Chan-Wook reste ici un ton en dessous de ce qu'il nous habitue en général .

Je viens de le voir c’est très particulier comme film Avec des séquences beaucoup trop long Je suis un peu mitigé ce soir

Oh yes ! ! ! ! !

Vrai beau morceau entre thriller Hitchcockien à la Vertigo voire Basic Instinct, sans être aussi vénéneux, retors ou surprenant que ses inspirations (concrètement le récit se veut assez simple, et c'est clairement mon principal reproche).

C'est d'ailleurs le film le plus léger de toute la filmo de Park Chan-wook (avec Je suis un cyborg), qui marie l'humour et les ruptures de ton. Néanmoins, la mise en scène est toujours aussi inventive et maitrisée (quelques sacrées séquences crépusculaires, ou autres utilisations de grue lors d'une poursuite sur un toit) et le duo Tang Wei-Park Hae-il est incandescent comme il faut.

L'utilisation de la musique est également parfaite (Park a toujours été le meilleur de tous les cinéastes coréens à ce niveau), jusqu'à un final excellent (mais qui comme le reste du film, aurait mérité d'aller plus loin en terme d'émotion ou de caractère charnel)

Bref, quand même très bon mais pas l'immense claque que j'attendais (pour chipoter) !

4/5

mon avis lundi, j'en peux littéralement plus nom d'un chien

Ça promet !

https://youtu.be/usAv2w4KiMc

Meme chef op que sur A Bittersweet Life et Afe of Shadows

Dieu que j'ai hate

sortie le 29 juin en France !
aurai la chance de découvrir cette merveille 1 mois avant

Tang Wei une grande actrice sous utilisée, et Park Hae-il qu'on a limite plus du tout revu depuis The Host

Hype.

Futur pépite *.*

tournage !

mon attente numéro 1 de 2021 !

et le plaisir de revoir Tang Wei, certes vue dans Blackhat, mais où sa perf de Lust Caution résonne encore chez moi !

immense attente !
Park Chan-wook étant mon réal favori (avec Fincher), j'attends toujours ses films comme le messie !

Loading...