Incroyable mais vrai

Incroyable mais vrai

COMMENTAIRES

j'ai beaucoup aimé.hormis le daim,je crois que j'aime tous les films de dupieux. mais je comprends totalement pourquoi on peut ne pas adhérer : il est sur une autre planète, dans sa tete :)

La moitié de la salle est sortie au milieu du film. Je n’ai pas suivi parce que j’aime aller jusqu’au bout, histoire de donner une chance au réalisateur de me rattraper.
Tout compte fait, la prochaine fois, je suivrai la marche. Ce film est une arnaque.

alors... comment dire, le pitche est top : "ils achètent une maison avec une trappe mystérieuse" je me suis imaginé pas mal de chose avant d'aller voir le film et je n'ai pas été déçu, car l'idée de cette trappe est bonne. Malheureusement ça s'arrête là. La bonne idée n'est pas exploité, il ne se passe pas grand chose et surtout presque la moitié du film parle des mésaventures de la b*te d'un des protagonistes, j'aime bien le burlesque et l'absurde, mais il faut quand même une dose d'humour pour l'accompagner. La c'est pas le cas. Attention, ce n'est pas de l'humour pipi caca, car ça, ça peu être un peu drôle, non la c'est autre chose, c'est juste une idée qui est passé dans la tête du réalisateur et qu'il a mis en images.

Le film tient sur un petit pitch simple mais drôle, comme l'ensemble de la filmographie de Quentin Dupieux, même si le dernier point n'est pas grandement exploité. En réalité même le tunnel ne l'est pas vraiment, ce n'est qu'un prétexte pour pouvoir développer la vision de certains sujets au travers de la psyché de ses personnages. La vieillesse et la performance, ou plus globalement le regard des autres, et le consumérisme que cela crée, c'est la que l'humour se glisse, plus subtil et discret.

Une scène qui résume très bien ce concept de mon point de vue, c'est quand Magimel qui se fait réparer l'engin en Corée, parle à Chabat qui lui, scan ces produits au supermarché, pour lui demander si il peut s'occuper d'acheter un cadeau pour sa femme.
Si on pourrait encore me reprocher de donner du sens là ou il n'y en aurait pas(comme ce me fut reproché notamment pour Rubber..), ici la première lecture du film est bien plus évidente que dans la plupart de ces précédentes œuvres, surement en réponse a un public trouvant ses films trop peu perméable, malgré tout on reste encore sur de l'ovni, et c'est incroyable, mais vrai, que Dupieux puisse encore produire ce genre de petite pépite en 2022. 3.5/5

Le scénario tient en deux lignes rigolotes qui font sourire au premier abord mais n'amènent ni plus de drôlerie,ni plus de fond. Je n'ai pour mz part pas ressenti dans le fait sue le film est flou, une expérience géniale, ça pique juste les yeux...je ne recommanderai vraiment pas

Je pense que c'est mon deuxième préféré de Dupieux derrière Réalité (en même temps dès qu'Alain Chabat est là c'est tout de suite mieux).

★★☆☆ C’est creux et redondant, passé l'effet de surprise, le film se contente de brasser du vide.

Les 3 teasers ne m'ont pas donné envie de le voir...
Par contre, j'aime A. Chabat depuis toujours !!!!

Sans vouloir jouer les radins, je ne me vois pas payer 8 ou 10€, selon la séance, pour aller voir une comédie française qui ne dure que 74 minutes...désolé!

Nul est un euphémisme. http://www.christoblog.net/...

J'ai bien aimé ce dernier film de Quentin Dupieux, profond qui parle de plusieurs sujets sérieux (la vieillissement, la virilité...) mais qui reste drôle qui s'articule sur deux twist scénaristiques, que je vais évidemment pas spoiler, qui sont aussi absurde l'une que l'autre toujours dans le style de Dupieux. Le cast est excellent que ça soit Chabat qui le personnage monsieur tout le monde. Benoit Magimel très drôle en personnage totalement beauf, Lea Drucker et Anais Demoustier sont excellente dans leur personnage également.

Excellent film qui nous interroge sur l’idée de durer ou de vivre. Drôle et profond, une réussite

Film à la française déjà vu , rien d ' exceptionnelle . Les scènes traînes en longueur . Très déçu.

Attention, spoil : Il n'y a pas de gag post-générique de fin. Ce spoil vous permet de quitter la salle en toute sérénité. Merci qui ?

J’ai beaucoup aimé ce film de Dupieux, le meilleur avec Réalité à mon avis, mais Chabat y est aussi pour quelque chose 😉.
Deux sujets profonds abordés malgré les situations ubuesques. Les cinq acteurs sont épatants, Dumoustier est formidable, très juste. Un divertissement d’1h14 certes mais aussi avec légèreté une réflexion sur la peur de vieillir et de ne plus être performant.

Il est là, le nouveau Quentin Dupieux. Avec un titre aussi vague et une campagne promotionnelle des plus cryptiques, il était difficile de ne pas être au minimum curieux. Qu'est ce que ça donne, finalement ? J'avais adoré "Mandibules". J'avoue avoir eu un peu plus de difficultés avec ce "Incroyable mais vrai".

Rassurez-vous, nous sommes toujours dans le plus pur style du réalisateur. Le film repose principalement sur deux twists dont nous ne parlerons pas pour ne pas gâcher le film. Les deux sont tous aussi absurdes l'un que l'autre et amènent chacun leur lots de situations cocasses et parfois assez hilarantes.

Malgré une agréable bizarrerie bien présente, j'avoue être un peu mitigé sur le film. Au-delà du rythme assez irrégulier (certaines vannes passent très bien, d'autres moments on s'ennuie), il y a je pense un petit souci avec les personnages. Non pas qu'ils n'aient pas d'arc narratifs à proprement parler mais ceux-ci apparaissent comme finalement beaucoup trop lisses pour être un minimum intéressants ou particulièrement drôles. La seule exception c'est le personnage de Benoit Magimel, vraiment très drôle, très juste, avec une très grosse dose de WTF pour à la fois rire et s'y intéresser. Mais le reste m'a laissé plutôt indifférent. J'ai été assez surpris que le personnage de Léa Drucker apparaisse finalement comme bien plus dramatique que prévu, le destin de son personnage était une bonne idée mais peut-être pas raccord avec le ton.

Bref. Pour les derniers films de Dupieux, c'était pour ma part un film excellent et un film plus décevant. J'ai adoré Au Poste, pas aimé Le Daim, adoré Mandibules et me retrouve plus mitigé sur celui-ci. A partir de ça vous saurez si cet opus a des chances de vous plaire. Grosse attente sur le suivant "Fumer fait tousser" qui devrait à coup sûr être plus intéressant, vu son synopsis.

franchement bizarre ce film sans spolier le concept est absurde et l'autre l'ami et patron interprété par benoit Magimel qui parle sans arrêt de bite électronique, qu'il en ait une c'est déjà une chose mais parler a son ami d'un sujet aussi intime?

Le cinéma français est en train de crever et ce mec fait un film chaque année, financé grâce à ses castings très chics... Et sitôt sortis en salles, sitôt oubliés.

Pourquoi tant d'argent donné à ses films ? Est-ce que ses longs-métrages marquent les gens ? Le pire, c'est que j'en ai vu un certain nombre au ciné. Mais à part Daim, qui m'a quand même bien fait marrer, un an ou deux après, on n'en a plus rien à faire. On ne s'en souvient plus, on s'en fout. Et entre temps, il en a déjà sorti deux ou trois autres films, qui font envie parce que le casting est fort.
On n'a vraiment plus d'autre choix en 2022 que les feel good movies français, les films kleenex de Dupieux ou le cinéma d'auteur qui n'est plus exploité que dans dix salles ?

C’est rare de nos jours de voir un film aussi court 1h14 Ça me paraît juste

Beaucoup aimé ce Incroyable mais vrai, directement dans mon top 3 Dupieux avec Le Daim et Réalité

Alors difficile de trop en parler sans dévoiler le concept de ce fameux trou dans le sol, mais Dupieux livre une comédie souvent hilarante (il manie l'absurde comme personne) abordant des thématiques actuelles (importance du corps, du paraître...) de manière pertinente et en adéquation avec le concept du film.

le cast est super : le perso de Chabat est peut-être le plus en retenue (c'est un type normal et assez monolithique), mais représente le point d'ancrage du spectateur. Drucker est le plus tragi-comique, mais également celui au coeur de la thématique du film (avec un savant hommage aux fourmis de Bunuel et Dali !).
Par contre Benoit Magimel est le scene stealer du film :complètement hilarant en beauf se questionnant sans cesse sur sa virilité. Anaïs Demoustier (qui porte encore une perruque après Au Poste et Fumer fait tousser) est aussi un atout de charme.

Bref, difficile de trop en dire sans divulguer la surprise du film,mais pour ma part un nouveau Dupieux très réussi

4/5

Encore un film à voir avant l'apéro. Tu rentres dans la salle à 15H45, tu ressors à 17H00...
Du bon Dupieux.

Je suis un fan de Quentin Dupieux ... Par contre j'ai adoré Réalité , quand bien même je n'ai rien compris ^^ mais bon Alain Chabat quoi , il est juste monstrueux dans Réalité ... Du coup Incroyable mais vrai je tente beaucoup , puis il y a Benoît Magimal que j'apprécie énormément , bravo à lui pour son récent César !!!

retour de la collab après Réalité !

Chabat !

Intriguant mais pas trop enthousiasme non plus… alors que je suis fan de Quentin Dupieux!

Loading...